Compte AT/MP : service indisponible le 28/11 de 18h à 22h.

Courriels frauduleux : restez vigilants !

Le site Net-Entreprises fait actuellement l’objet de courriels frauduleux. Il s’agit de tentatives d’hameçonnage (phishing en anglais).
L’émetteur se fait passer pour le site Net-Entreprises dans le but de vous faire cliquer sur le lien d’un site frauduleux ou de vous demander des données personnelles voire bancaires.

Ces courriels sont des faux. Net-Entreprises n’est pas à l’origine de ces envois.

Nous vous recommandons la plus grande prudence et vous rappelons que le site Net-Entreprises ne vous demande jamais de numéro de carte bancaire ni la communication d’éléments précis via l’accès à un site tiers.

En cas de doute sur l’identité de l’expéditeur d’un courrier électronique portant en-tête ou signature de Net-Entreprises, contactez le site Net-Entreprises. Vous trouverez ses coordonnées dans la rubrique « Contacts » du site.

De manière générale, comment reconnaître un mail de phishing ou d’hameçonnage :

  • Un nom d’expéditeur inhabituel
    La réception d’un message inattendu d’une adresse mail inhabituelle, que vous ne connaissez pas ou qui ne fait pas partie de vos contacts, doit éveiller votre attention, même si celle-ci est d’apparence légitime.
    Pour vérifier qu’il s’agit bien d’un message officiel, pensez à vérifier l’adresse mail de l’expéditeur. Si cette dernière ne comporte pas le nom de l’entité, qu’elle présente des fautes d’orthographe ou que le nom vous paraît suspect, n’ouvrez pas le message. Il s’agit sûrement d’un mail frauduleux.
  • Un objet de mail trop alléchant ou alarmiste
    L’objet d’un mail de phishing est généralement sommaire et cherche à inciter la victime à ouvrir le message. Il peut s’agir d’un intitulé aguicheur ou inquiétant – comme « remboursement » ou « alerte de sécurité » – qui transmet un sentiment d’urgence inhabituel.
  • Une apparence suspecte
    Images et logos de mauvaise qualité, flous, déformés, pixelisés ou pris de loin, peuvent être le signe qu’il s’agit de captures d’écran ou d’éléments volés sur des sites officiels.
    Un texte sommairement rédigé ou présentant de nombreuses fautes d’orthographe peuvent également vous alerter.